plaquette


photos

 

spectacle : A voix basse dans ce contre jour

  • A voix basse
  • A voix basse
  • A voix basse
  • A voix basse
  • A voix basse

Interprétation :
       Zoé Duponchel, comédienne
       Marie Ange Amiand, danseuse.
Mise en espace :
       Eric Stieffatre
Librement inspiré du roman :
       « Mad about the boy » Emmanuel Adely - Ed. J. Losfeld

« C’est l’évocation d’une chanson et de l’élan amoureux, un élan vers l’autre qu’on ne voit pas, qui s’échappe ou est déjà parti (…) »

Il, Elle se raconte les premiers moments avec l’autre, en boucle, comme une chanson.
Il, Elle vit l’attente, le doute l’éloignement, l’espoir fou, la peur du bonheur.
Comment tient-elle debout ? Fragilité de l’équilibre qui ne peut exister sans le moteur de nos désirs, le déséquilibre.

La comédienne s’adresse au public comme à une tierce personne, ou se plonge dans ses fragments de souvenirs, dans ses carnets, dans ses lettres posés dans son espace intime et qui témoignent du passage de l’autre.
La danse goûte les mots, les déploie dans l’espace, laisse parler les zones lumineuses et les zones d’ombre, libère les mémoires du corps