Nos actualités

« Je pense que quand vous faites un pas de côté, vous ne quittez pas le monde, vous commencez enfin à le regarder, dans les yeux. Quand vous êtes pressés contre lui, vous ne le voyez pas, vous ne vous voyez plus vous-même, vous ne savez plus rien, vous êtes comme affolé, pressé de tout côté d’injonctions qui sont dites par personne.

Vous vous reculez un tout petit peu, il n’est pas nécessaire, indispensable, d’être dans une forêt pour cela, vous vous reculez un tout petit peu et vous commencez à faire entrer en vous assez l’absence pour mesurer ce que c’est que la vraie présence, que la pure présence, la présence juste, et donc ce que c’est que le monde ».

Christian Bobin (interview L. Adler-France Inter 18.11.18)