Jeu clownesque

Mon intention de travail c’est d’être dans l’instant présent.

Pour aider à y parvenir il y a des règles de jeu que chacun s’efforce de suivre.
L’instant présent demande à se saisir du ténu, du presque rien, du détail.

Intentions

Mon intention de travail c’est d’être dans l’instant présent. Pour aider à y parvenir il y a des règles de jeu que chacun s’efforce de suivre.
L’instant présent demande à se saisir du ténu, du presque rien, du détail.

C’est ce qui donne le goût. Le presque rien çà joue. Il s’agit de retrouver le goût et d’accueillir ce qui est …sans jugement, sans crainte de mal faire.

L’invitation est de goûter à l’infime présence du geste, du son, de la voix, de la senstion, de l’émotion. Et de s’en étonner ! Car cet instant est unique à chaque fois.

L’étonnement nous met en éveil : qu’est-ce que je vis ? Qu’est-ce-que çà raconte ? Ce pas à gauche ou qui s’éloigne cette silhouette, cette forme …. Il n’ y a pas de familiarité, ni de banalité, tout interroge.

L’étonnement nous demande aussi de ne s’habituer à rien, de ne pas projeter sur l’autre ce que l’on voudrait qu’il soit mais constater ce qui est . Le détail agit sur nous si on abandonne ce que l’on sait déjà.

« Je travaille comme si rien n’existait, comme si je n’avais rien appris. Je suis le premier homme qui fait de la sculpture. »

Jacques Maillol

Stages sur des week-ends tout au long de l’année

(à la filature du pont de fer, ou au pont des arts, 30460 Lasalle)

Dates :

1 cycle de 5 ateliers les samedis : 24 septembre, 12 novembre 2022, 14 janvier, 11 mars, 13 mai 2023

1 cycle de 3 stages en week-ends : 15/16 octobre 2022, 11/12 février, 15/16 avril 2023

1 week-end de 3 jours « travail du choeur » : 6-7-8 mai 2023, dans le Tarn (81 Cadalen)

Les stages et ateliers permettent de révéler la part poétique, absurde, onirique, décalée qui se trouve en chacun de nous, de retrouver notre innocence, notre naïveté, notre capacité d’enfant à jouer avec rien et de donner toutes ces richesses au service du jeu théâtral clownesque.

Chaque journée de 6 heures commence par une mise en disponibilité mentale et corporelle, un échauffement corporel et vocal qui prépare à la mise en jeu du corps et de l’imaginaire.

Un second temps aborde de façon ludique les différentes entrées possibles dans l’univers clownesque, en s’appuyant sur les ressources de l’imagination, des émotions, et de la créativité de chacun et en les reliant à des repères théoriques du jeu théâtral clownesque.

En fin de séquence nous abordons et expérimentons les règles de l’improvisation dans le lâcher prise et la conscience de l’acteur, et nous terminons par des improvisations en solo, duo, trio, sous le regard du groupe dans le rôle du public et avec des temps de parole après les impros pour repérer ce qui se passe en chacun, les personnages apparus, les différents registres du clown.

Ces stages et ateliers se réalisent dans un climat ludique allié à une rigueur et une bienveillance qui permettent le respect du rythme dans l’évolution de chacun.

Zoé Duponchel a été formée au clown par la J.P Dargaud, le Bataclown, J.Luc Bosc (Cie Le Voyageur Debout), Laurence Vigné, Caroline Obin (Apprentie compagnie), Vincent Rouche et Anne Cornu (Cie du Moment), et à la conduite d’ateliers par la Bataclown.Elle a croisé d’autres pédagogues qui l’ont nourrie et transformée pour sa pratique actuelle.
La pédagogie l’a toujours passionnée et c’est avec pétillance, bienveillance, et exigence qu’elle accompagne chacun dans sa naissance de clown.
Elle conduit aussi des stages auprès de travailleurs sociaux (éducateurs spécialisés, psychomotriciens, orthophonistes), en institution médico-sociale, en hôpital de jour, en direction de publics en difficulté, à la demande de tout groupe d’amateurs et de compagnie artistique.
Elle dirige le travail d’acteur sur des créations de spectacle.
Comédienne clowne, artiste et pédagogue, sa spécificité est le « regard du clown » qu’elle exerce en duo dans les colloques, les conférences, les débats où elle vient éclairer, bousculer, élever la réflexion et l’échange grâce au regard décalé apporté par le duo de comédiens.

Stage d’été « jeu clownesque et mouvement »

(à l’Enceinte, 30 St Laurent Le Minier)

Le stage est animé par Zoé Duponchel et Marie-Ange Amiand dans une belle salle avec plancher bois, ouvert sur la nature, hébergement en gîte confortable, pause aménagée pour la baignade en rivière, ou la randonnée. Les stages que nous proposons sont l’occasion de découvrir son propre univers clownesque, de révéler la part poétique, absurde, onirique, décalée qui se trouve en chacun de nous, de retrouver notre innocence, notre naïveté, notre capacité d’enfant à jouer avec rien et de donner toutes ces richesses au service du jeu théâtral clownesque. Ils s’adressent aux amateurs débutants ou avancés et aux professionnels désireux de nourrir leur pratique artistique.
La pratique de la danse va nourrir le travail de l’acteur, participer à la prise de conscience de l’espace, de l’autre, du public, de son langage corporel, affiner sa présence sur scène, dans un esprit ludique et accessible à tous.

En 2022, il aura lieu du 7 au 12 août !

Stage d’été à l’Enceinte, St laurent le Minier

Chaque journée de 6 heures commence par une mise en disponibilité mentale et corporelle, un échauffement corporel et vocal qui prépare à la mise en jeu du corps et de l’imaginaire.

Un second temps invite au mouvement dans toutes ses formes : du geste quotidien à l’élaboration à plusieurs acteurs. Puis nous aborderons de façon ludique les différentes entrées possibles dans l’univers clownesque, en s’appuyant sur les ressources de l’imagination, des émotions, et de la créativité de chacun et en les reliant à des repères théoriques du jeu théâtral clownesque.

En fin de séquence nous abordons et expérimentons les règles de l’improvisation dans le lâcher prise et la conscience de l’acteur, et nous terminons par des improvisations en solo, duo, trio, sous le regard du groupe dans le rôle du public et avec des temps de parole après les impros pour repérer ce qui se passe en chacun, les personnages apparus, les différents registres du clown.

Ces stages se réalisent dans un climat ludique allié à une rigueur et une bienveillance qui permettent le respect du rythme dans l’évolution de chacun.


            Marie-Ange Amiand danseuse travaille auprès de publics divers.
Zoé Duponchel a été formée au clown par la J.P Dargaud, le Bataclown, Le Voyageur Debout, Laurence Vigné, Caroline Obin, Vincent Rouche et Anne Cornu et à la conduite d’ateliers par la Bataclown, elle a croisé d’autres pédagogues et ces rencontres ont nourri sa pratique actuelle.
            La pédagogie l’a toujours passionnée et c’est avec pétillance, bienveillance, et exigence qu’elle accompagne chacun dans sa naissance de clown.
            Elle conduit aussi des stages auprès de travailleurs sociaux et à la demande de tout groupe et de compagnie artistique.
            Elle dirige le travail d’acteur sur des créations de spectacle.
            Comédienne clowne, artiste et pédagogue, sa spécificité est le « regard du clown » qu’elle exerce en duo dans les colloques, les conférences, les débats où elle vient éclairer, bousculer, élever la réflexion et l’échange grâce au regard décalé apporté par le duo de comédiens.

Inscription : lenezauvent@sfr.fr
 Prix : 700€ le stage (hébergement et restauration compris)

Témoignages

Le stage m’a beaucoup plu. J’aime ces pratiques corporelles, intérieures et clownesques, ce sont des moments précieux puisqu’ils sont rares. Je me suis sentie belle 🙂 Le stage m’a permis de faire jouer des parties bien cachées de moi-même : la puissance de mon corps, la force de mon écoute de l’autre, la confiance derrière le sourire ! Merci pour ta venue, au plaisir de rejouer grâce à toi.